dimanche 17 février 2013

L’atelier des miracles de Valérie Tong Cuong


 
 

Aux éditions JC Lattès

Dans ce roman nous suivons le destin de trois personnes malmenées par la vie ; au moment où la vie resserre ses griffes jusqu’à les étouffer, une main bienveillante vient les délivrer pour leur donner une seconde chance…

Leur bienfaiteur s’appelle Jean. Il leur offre un toit et de quoi remettre leur existence sur les rails.

Au début cela ressemble « presque » à un conte de fées… Mais chacun doit affronter ses démons, y compris Jean. Pourquoi cherche-t-il absolument à sauver son prochain ?

Un livre très bien construit et très bien écrit qui nous happe dès les premières lignes.

Un roman délicat et émouvant sur les blessures qu’engendre la vie, sur la reconstruction et sur la faculté de pouvoir se relever

 À découvrir.

4e de couverture :

C’était un atelier d’horlogerie, a-t-il souri. Remettre les pendules à l’heure, réparer la mécanique humaine : c’est un peu notre spécialité, non ?

 Professeur d’histoire-géo, Mariette est au bout du rouleau. Rongé par son passé, la jeune Millie est prête à tout pour l’effacer. Quant au flamboyant Monsieur Mike, ex-militaire installé sous un porche, le voilà mis à terre par la violence de la rue.

Au moment où Mariette, Mike et Millie heurtent le mur de leur existence, un homme providentiel surgit et leur tend la main – Jean, qui accueille dans son atelier les âmes cassées.

Jean, dont on dit qu’il fait des miracles.

3 commentaires:

Métaphore a dit…

Une belle lecture en effet :)

Florence D. a dit…

J'avais lu il y a des années le premier roman de Valérie Tong Cuong,"Big", que j'avais adoré. "L'atelier des miracles" m'a tout l'air d'être dans la même veine...

Florence D a dit…

C'est aussi cruel, humain et sensible que "Big", j'ai adoré également !